Une course familiale haute en couleur pour une bonne cause!

Le dimanche 26 août 2018, dans le cadre de la Journée familiale Boboul, a eu lieu la première édition de la Course en couleur de Limoges réunissant 110 coureurs et marcheurs de tous âges. L’événement, organisé par le Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE), a permis d’amasser un profit totalisant 1034,33 $, qui sera remis au Comité des citoyens de Limoges dans le but de soutenir des projets communautaires.

La Course en couleur de Limoges : une belle occasion de courir en famille!

Beau temps et sourires étaient au rendez-vous à la ligne de départ. Sous le coup de 14 h, petits et grands ont entamé le parcours de 2,6 km. Durant le trajet, plusieurs stations attendaient les coureurs et marcheurs afin qu’ils soient aspergés de poudre colorée. Au fil d’arrivée, la fierté pouvait se lire sur les visages des participants, parmi lesquels plusieurs en étaient à leur première expérience.

Remerciements

Le succès de l’événement, initié par Mme Audrey Beauséjour, kinésiologue et promoteure santé au CSCE de Limoges, repose sur la collaboration de plusieurs bénévoles, partenaires et commanditaires : Canadian Tire de Casselman, Coop Indépendant d’Embrun, Creation Decor d’Embrun, Défi Coureur des bois, Nérée Lavictoire Roofing, les élèves de l’École secondaire catholique L’Escale de Rockland, les élèves de l’École élémentaire catholique Saint-Viateur de Limoges et plusieurs bénévoles de la communauté. Le CSCE tient à remercier chaleureusement tous ces collaborateurs pour leur implication.

Journée familiale Boboul

Par ailleurs, durant la Journée familiale Boboul, les familles ont pu profiter de plusieurs activités telles que de la musique « live » de Sweet Gang Joes et The Urban Misfits, jeux gonflables, jeux pour les enfants, maquillage, kiosques variés, nourriture et tirages.

L’événement en photos

Beau temps et sourires étaient au rendez-vous à la ligne de départ.  Course en couleur
 

Sous le coup de 14 h, petits et grands ont entamé le parcours de 2,6 km.

Au fil d’arrivée, la fierté pouvait se lire sur les visages colorés des participants, parmi lesquels plusieurs en étaient à leur première expérience.  

* Pour voir plus de photos de l’événement, consultez la page Facebook du Centre de santé communautaire de l’Estrie.

Jeudi dernier, le 16 août 2018, s’est tenue la 2e édition de la Fête du Splash Pad de Bourget, organisée par le comité du Splash Pad afin de souligner l’inauguration du tout nouveau gazebo du parc. L’événement, dont le coup d’envoi fut donné par M. François Plouffe, agent de santé communautaire du Centre de santé communautaire de l’Estrie, et Mme Diane Choinière, conseillère municipale, a permis de rassembler environ 250 personnes issues de familles de Bourget et des environs.

Sur la photo (les partenaires de l’événement avec le nouveau gazebo) : François Plouffe (Centre de santé communautaire de l’Estrie), Sophie Goudreau (membre de la communauté), Marc Roy (Club optimiste de Bourget) et Michel Forget (Comptoir familial Le Partage) (absents de la photo : Jean-Luc Jubinville de la Cité de Clarence-Rockland et Jacques Drouin du Comité des loisirs de Bourget).

La Fête du Splash Pad : des activités pour tous les goûts!

Le soleil était de la partie, et les jeunes ont pu profiter de plusieurs activités telles que les jeux d’eau, la course à obstacles, le bingo et le jeu gonflable des pompiers de Clarence-Rockland. De plus, petits et grands ont dîné gratuitement puisque BBQ, maïs soufflé et station de fruits et légumes étaient offerts sans frais.

Spectacle de « The Keepers »

La journée s’est terminée par le spectacle éducatif de « The Keepers », donnant aux familles la chance d’interagir avec des animaux de tous les continents. Par l’entremise des événements auxquels ils participent, « The Keepers » soulignent l’importance de la conservation de la vie sauvage et rappellent les responsabilités des humains envers leurs animaux de compagnie.

Remerciements

Le franc succès de l’événement repose notamment sur la collaboration des partenaires du comité du Splash Pad, dont font partie le Centre de santé communautaire de l’Estrie, le Comptoir familial Le Partage de Bourget, le Club optimiste de Bourget, le Comité des loisirs de Bourget et la Cité de Clarence-Rockland. Le comité du Splash Pad désire également remercier chaleureusement tous les bénévoles ainsi que les collaborateurs suivants pour leur implication : Action communautaire Enfants en santé, Mike Dean’s Super Food Stores, le programme de leadership LM, VC Gym, Défi Coureurs des bois, les Comtés unis de Prescott et Russell, OCWA et DJ Marty.

L’événement en photos

Les enfants ont eu beaucoup de plaisir à s’éclabousser au Splash Pad.  
 

Le jeu gonflable des pompiers de Clarence-Rockland : une activité très populaire!

Une course à obstacles est une très belle façon de faire bouger petits et grands!  
 

La station de fruits et légumes et d’eau aromatisée offerte par Action communautaire Enfants en santé.

* Pour voir plus de photos de l’événement, consultez la page Facebook du Centre de santé communautaire de l’Estrie.

Le mardi 19 juin 2018 a eu lieu la vingt-huitième assemblée générale annuelle (AGA) du Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) à la salle communautaire du CSCE de Cornwall.

Cette année, membres du conseil d’administration, membres corporatifs, gestionnaires et membres de la communauté se sont rassemblés afin de souligner le travail accompli par l’organisme et rendre publics les résultats obtenus par le CSCE pour l’année financière 2017-2018.

Madame Madeleine Major, présidente du conseil d’administration, et Monsieur Marc Bisson, directeur général du CSCE, ont animé l’événement. Ils ont entre autres présenté la planification stratégique 2018-2021, le rapport du comité de mise en nomination des postes à pourvoir au sein du conseil et le rapport financier 2017-2018. Ils ont également reconnu le travail des membres sortants du conseil d’administration, des gestionnaires et des membres du personnel.

Faits saillants 2017-2018

Voici des faits saillants qui illustrent quelques réalisations du CSCE en 2017-2018 :

  • Ouverture du site de Limoges (octobre 2017)
  • Signature d’un bail à long terme pour le futur nouveau site d’Embrun (déménagement à l’automne 2018)
  • Processus d’appel d’offres pour les services d’audit externe
  • Campagne de sensibilisation politique sur le recrutement et la rétention du personnel
  • Début du programme de santé pulmonaire à Bourget, Crysler, Embrun et Limoges
  • Mise sur pied du programme de réadaptation cardiaque à Bourget
  • Renouvellement permanent du projet en matière de lombalgie

Planification stratégique 2018-2021

Le CSCE a profité de l’événement pour présenter les cinq grandes stratégies identifiées dans le nouveau plan stratégique couvrant la période 2018-2021. Ces nouvelles orientations serviront à guider les actions du CSCE au cours des trois prochaines années :

  • Acquérir une position de leader en santé communautaire et santé populationnelle dans la région de l’est de Champlain
  • Outiller les clients pour une prise en charge de leur santé et leur maladie chronique
  • Favoriser la santé mentale et le bien-être des individus, des familles et des collectivités
  • Élever la notoriété du CSCE et nourrir l’engagement des collectivités
  • Consolider les ressources et les outils nécessaires pour réussir

Pour consulter le rapport annuel 2017-2018 du CSCE dans son ensemble, cliquez ici.

L’AGA en photos

Madame Louise Lapensée, gestionnaire des finances et immobilisations, Madame Madeleine Major, présidente du conseil d’administration, et Monsieur Marc Bisson, directeur général  AGA 2018
 

Monsieur Jules Bourdon a terminé son deuxième mandat au sein du conseil d’administration du CSCE (six ans d’implication au total)

Madame Martine Provost a terminé son deuxième mandat au sein du conseil d’administration du CSCE (six ans d’implication au total)  
 

Membres du conseil d’administration, membres corporatifs, gestionnaires et membres de la communauté rassemblés à la salle communautaire du CSCE de Cornwall

Jeudi dernier, le 7 juin 2018, se tenait la 10e édition du Salon des aînés organisé par le Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE), en partenariat avec The Care Centre et Carefor, au The Care Centre à Cornwall. L’événement, qui fut orchestré par Ivan Labelle, agent de santé communautaire du CSCE, a accueilli environ 150 aînés de Cornwall et des environs. Le CSCE tient à remercier chaleureusement tous les partenaires, commanditaires et bénévoles qui se sont impliqués pour faire en sorte que la journée soit un succès.

Le Salon des aînés : une façon particulière de célébrer le Mois des aînés!

Chaque année depuis maintenant 10 ans, le Salon des aînés célèbre de façon particulière le Mois des aînés en réunissant organismes et aînés, afin d’informer ces derniers sur les services offerts pour eux dans la région. À cet effet, la contribution des 27 généreux exposants ne doit pas être passée sous silence, puisqu’ils sont en partie responsables de la réussite de la journée. Le CSCE remercie également Stéphanie Hemmerick du CSCE pour la séance d’exercices, ainsi que Stéphanie Cadieux de Maltraitance des personnes âgées Ontario et Josée Desrochers de la Société Alzheimer, qui ont offert des présentations bilingues très enrichissantes (Entretenir des relations saines : c’est vieillir en santé et Cerveau en santé : vivre avec une démence et trucs pour les proches aidants).

Il importe aussi de souligner la généreuse contribution de The Care Centre, qui nous a gentiment prêté les locaux et grâce à qui un savoureux goûter a été servi gratuitement à tous. Merci aussi au Centre culturel de Cornwall d’avoir accueilli nos conférences, à Comfort Quilts pour avoir décoré le couloir avec leurs magnifiques courtepointes et à Carefor pour les collations.

Bref, l’activité s’est avérée un franc succès et Monsieur Labelle compte encore une fois renouveler l’événement l’an prochain : c’est donc un rendez-vous en juin 2019!

L’événement en photos

16 avril 2018 – En cette Semaine de l’action bénévole qui se déroule du 15 au 21 avril 2018, nous souhaitons souligner l’apport primordial de la cinquantaine de bénévoles oeuvrant au Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE). Les bénévoles sont essentiels au succès du CSCE. Leur talent ainsi que le temps et l’énergie qu’ils investissent au sein de notre organisation enrichissent notre travail.

Les bénévoles du CSCE fournissent une aide précieuse pour plusieurs de nos programmes et activités :

  • Cliniques de vaccination
  • Club de cartes/tricot/sacs de sable
  • Jardins communautaires
  • Groupes de soutien
  • Programme de la Boîte verte
  • Programme d’exercices/club de marche
  • Travail de bureau

Merci pour votre grand dévouement!

Pour plus d’information sur la Semaine de l’action bénévole, consultez le www.fcabq.org.

Vous souhaitez vous impliquer à titre de bénévole au CSCE? Visitez notre page Bénévolat afin d’obtenir plus d’information sur les différentes possibilités.

Le CSCE sera fermé le vendredi 30 mars 2018 et le lundi 2 avril 2018 pour le congé pascal.

Joyeuses Pâques!

Le CSCE sera fermé le vendredi 30 mars 2018 et le lundi 2 avril 2018 pour le congé pascal.

Joyeuses Pâques!

14 novembre 2017 – La campagne de la Journée mondiale du diabète 2017 attire l’attention sur l’importance d’un accès abordable et équitable pour toutes les femmes atteintes de diabète ou à risque aux médicaments et technologies essentiels pour le diabète, à l’éducation à la gestion autonome et à l’information dont ils ont besoin pour bien gérer la condition et renforcer leur capacité pour prévenir le diabète de type 2.

Actuellement, il y a plus de 199 millions de femmes atteintes de diabète dans le monde et ce total devrait augmenter à 313 millions d’ici 2040. Les rôles liés aux
genres et les dynamiques du pouvoir influent sur la vulnérabilité au diabète, affectent l’accès aux services de santé et amplifient l’impact de cette maladie chronique chez les femmes.

Le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes à l’échelle mondiale, 2,1 millions de décès chaque année. En raison des conditions socioéconomiques, les filles et les femmes atteintes de cette condition rencontre des obstacles à l’accès à la prévention, au dépistage précoce, au diagnostic, au traitement et aux soins, en particulier dans les pays en voie de développement. Les inégalités socioéconomiques exposent les femmes aux principaux facteurs de risque du diabète,
comme la mauvaise alimentation, l’inactivité physique, la consommation de tabac et l’utilisation nocive de l’alcool.

Deux femmes sur cinq atteintes de diabète sont en âge de procréer, ce qui représente plus de 60 millions de femmes dans le monde. Les femmes atteintes de diabète ont plus de difficulté à concevoir et peuvent avoir des résultats de grossesse médiocres. Sans planification préalable à la conception, le diabète de type 1 et de type 2 peut entraîner un risque significativement plus élevé de mortalité et de morbidité maternelle et infantile. Environ une naissance sur 7 est affectée par
le diabète gestationnel (DMG), une menace grave et négligée pour la santé de la mère et de l’enfant. Beaucoup de femmes atteintes de DMG subissent des complications liées à la grossesse, notamment une pression artérielle élevée, des bébés de grand poids à la naissance et une accouchement difficile.

Un nombre important de femmes atteintes de DMG développent un diabète de type 2 plus tard, entraînant d’autres complications et coûts de santé. La stigmatisation et la discrimination auxquelles sont confrontées les personnes atteintes de diabète sont particulièrement prononcées pour les filles et les femmes, qui portent un double fardeau de discrimination en raison de leur état de santé et des inégalités perpétrées dans les sociétés dominées par les hommes.
Ces inégalités peuvent décourager les filles et les femmes de rechercher un diagnostic et un traitement, ce qui les empêche d’obtenir des résultats positifs pour leur santé.
***

Pour plus de détails sur la Journée mondiale du diab;ete, visitez le www.worlddiabetesday.org

Pour évaluez votre risque d’être atteint du diabète, passez le test au www.healthycanadians.gc.ca/fr/canrisk

Pour plus de renseignements sur les services offerts au Programme d’éducation sur le diabète (PÉD) du CSCE, rendez-vous sur la page du PÉD.

Il faut toute une communauté pour prévenir une chute.
Nous avons tous un rôle à jouer!

Le saviez-vous? En Ontario, les chutes chez les personnes âgées entraînent des coûts de 1 milliard de dollars en soins de santé directs.

Le mois de la prévention des chutes encourage les organismes à coordonner leurs efforts afin d’avoir un impact plus grand. Des organismes en Ontario et ailleurs participent en planifiant des activités et en partageant des renseignements fondés sur des données probantes sur la prévention des chutes. En unissant nos efforts, nous pourrons mieux faire connaître la prévention des chutes et aider tous les intervenants à envisager le rôle qu’ils peuvent jouer pour aider les personnes âgées à demeurer actives, autonomes et en santé en vieillissant.

Apprenez en plus en visitant le novembresanschute.ca

Marc Bisson, directeur général au Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) s’est vu remettre une distinction pour la présentation du résumé sur la qualité des soins offerts par l’entremise du projet pilote en matière de lombalgie lors de la conférence de Qualité des services de santé Ontario tenue à Toronto, le 24 octobre dernier.

Sous le thème La qualité ça compte, cette conférence se penche sur le cadre d’amélioration de la qualité du système de santé et la manière de réaliser l’excellence des soins pour tous. Plus de 300 résumés dont les projets mettaient l’accent sur six éléments précis des soins de qualité ont été reçus et analysés par un panel composé de membres de Qualité des services de santé Ontario, d’organismes partenaires et de patients-conseillers de partout en Ontario. Le projet pilote en matière de lombalgie s’est classé en tête des projets présentés dans sa catégorie. Les éléments-clés sur lesquels il était évalué étaient : sécuritaire, efficace, axé sur le patient, efficient, opportun et équitable.

Le projet pilote en matière de lombalgie a commencé en janvier 2015 au CSCE et vise à appuyer les équipes interprofessionnelles de soins de santé afin qu’elles puissent offrir de meilleurs soins aux patients atteints de douleurs au bas du dos. De par l’embauche de deux chiropraticiens, le CSCE a permis un meilleur accès aux traitements à des patients qui n’auraient pu en bénéficier autrement. Il faut savoir que les traitements de lombalgie chez un chiropraticien coûtent environ 400 $, faisant en sorte qu’ils sont peu accessibles pour les personnes à faible revenu ou n’ayant pas d’assurances.  De plus, ce projet permet de réduire les coûts en faisant diminuer le nombre d’examens d’imagerie diagnostique qui ne sont pas nécessaires comme les rayons X, la tomodensitométrie et l’imagerie par résonance magnétique.

Depuis ses débuts, le projet pilote en matière de lombalgie a permis à plus de 470 patients de rencontrer un chiropraticien au CSCE ou à la Clinique dirigée par du personnel infirmier praticien de Glengarry, où le CSCE offre aussi des services en anglais, afin d’obtenir un traitement. Celui-ci est composé d’un examen rigoureux pour déterminer si le problème est relié aux muscles, aux articulations ou s’il est causé par un autre problème de santé. S’en suit un traitement personnalisé au niveau des vertèbres, des muscles et des autres structures impliquées. Enfin, il comporte aussi un volet d’éducation, grâce à des exercices et recommandations pour favoriser la guérison la plus rapide possible. Le traitement de la lombalgie s’échelonne en moyenne sur dix visites.

Plusieurs résultats positifs ressortent de ce projet. Du point de vue du patient, on remarque que plusieurs ont réduit la dose de leur médicament contre la douleur et qu’ils retrouvaient plus rapidement la capacité à reprendre les activités qu’ils avaient délaissées depuis leur lombalgi

Voici quelques faits intéressants tirés d’un sondage effectué auprès de 146 patients ayant bénéficié de services par l’entremise du projet-pilote en matière de lombalgie :

  • 94 % sont satisfaits ou extrêmement satisfaits de l’évaluation de leur condition et des traitements reçus.
  • 87 % sont en accord ou extrêmement en accord que le projet pilote leur a permis d’accéder à des soins pour leurs douleurs au bas du dos qu’ils n’auraient pas pu recevoir autrement.
  • 83 % sont en accord ou extrêmement en accord qu’ils ont moins recours à de la médication pour les aider à gérer leurs douleurs au bas du dos.
  • 91 % sont en accord ou extrêmement en accord qu’ils sont plus aptes à gérer eux-mêmes leurs douleurs au bas du dos.
  • 93 % sont en accord ou extrêmement en accord que leur qualité de vie s’est améliorée.

Du point de vue du système de santé, on dénote aussi des impacts positifs notamment, grâce à :

  • Une réduction des références pour des consultations avec des spécialistes et pour des examens d’imagerie diagnostique.
  • Une diminution de l’utilisation des services d’urgences pour des problèmes de lombalgie.
  • Une réduction des prescriptions relatives aux douleurs au bas du dos.

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée avait d’abord financé ce projet pilote pour deux ans, de 2015 à 2017. Vu l’ensemble des répercussions positives de ce projet, le financement a été prolongé jusqu’en 2018, après quoi nous ne pourrons affirmer si ce dernier peut continuer.
« Ce projet pilote a rapidement surpassé les attentes. La formule est simple, efficace et peu coûteuse. Il serait dommage pour notre région que le tout se termine dès mars 2018, faute de financement. Le travail de notre équipe de chiropraticiens est remarquable et contribue non seulement à réduire les coûts du système de santé local, mais il change la vie des personnes atteintes de douleurs lombalgiques. », renchérit Marc Bisson, directeur général au CSCE.

Pour plus de détails sur le projet pilote en matière de lombalgie du CSCE, cliquez ici.