Journée mondiale du diabète 2017 – Les femmes et le diabète

14 novembre 2017 – La campagne de la Journée mondiale du diabète 2017 attire l’attention sur l’importance d’un accès abordable et équitable pour toutes les femmes atteintes de diabète ou à risque aux médicaments et technologies essentiels pour le diabète, à l’éducation à la gestion autonome et à l’information dont ils ont besoin pour bien gérer la condition et renforcer leur capacité pour prévenir le diabète de type 2.

Actuellement, il y a plus de 199 millions de femmes atteintes de diabète dans le monde et ce total devrait augmenter à 313 millions d’ici 2040. Les rôles liés aux
genres et les dynamiques du pouvoir influent sur la vulnérabilité au diabète, affectent l’accès aux services de santé et amplifient l’impact de cette maladie chronique chez les femmes.

Le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes à l’échelle mondiale, 2,1 millions de décès chaque année. En raison des conditions socioéconomiques, les filles et les femmes atteintes de cette condition rencontre des obstacles à l’accès à la prévention, au dépistage précoce, au diagnostic, au traitement et aux soins, en particulier dans les pays en voie de développement. Les inégalités socioéconomiques exposent les femmes aux principaux facteurs de risque du diabète,
comme la mauvaise alimentation, l’inactivité physique, la consommation de tabac et l’utilisation nocive de l’alcool.

Deux femmes sur cinq atteintes de diabète sont en âge de procréer, ce qui représente plus de 60 millions de femmes dans le monde. Les femmes atteintes de diabète ont plus de difficulté à concevoir et peuvent avoir des résultats de grossesse médiocres. Sans planification préalable à la conception, le diabète de type 1 et de type 2 peut entraîner un risque significativement plus élevé de mortalité et de morbidité maternelle et infantile. Environ une naissance sur 7 est affectée par
le diabète gestationnel (DMG), une menace grave et négligée pour la santé de la mère et de l’enfant. Beaucoup de femmes atteintes de DMG subissent des complications liées à la grossesse, notamment une pression artérielle élevée, des bébés de grand poids à la naissance et une accouchement difficile.

Un nombre important de femmes atteintes de DMG développent un diabète de type 2 plus tard, entraînant d’autres complications et coûts de santé. La stigmatisation et la discrimination auxquelles sont confrontées les personnes atteintes de diabète sont particulièrement prononcées pour les filles et les femmes, qui portent un double fardeau de discrimination en raison de leur état de santé et des inégalités perpétrées dans les sociétés dominées par les hommes.
Ces inégalités peuvent décourager les filles et les femmes de rechercher un diagnostic et un traitement, ce qui les empêche d’obtenir des résultats positifs pour leur santé.
***

Pour plus de détails sur la Journée mondiale du diab;ete, visitez le www.worlddiabetesday.org

Pour évaluez votre risque d’être atteint du diabète, passez le test au www.healthycanadians.gc.ca/fr/canrisk

Pour plus de renseignements sur les services offerts au Programme d’éducation sur le diabète (PÉD) du CSCE, rendez-vous sur la page du PÉD.