L’insécurité alimentaire dans l’Est ontarien – Une situation inquiétante

11 décembre 2019 – Le coût d’aliments nutritifs dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, Prescott-Russell et la ville de Cornwall a augmenté de 9 % en 2019 comparativement à 2018. Une enquête du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) sur les prix des épiceries saines dans la région a permis de déterminer qu’il coûte maintenant 919 $ par mois pour nourrir une famille de quatre personnes.

« Ces coûts ne cessent d’augmenter chaque année et, à cause des coûts du logement et d’un revenu inadéquat, bien des gens et des familles ont de la difficulté à joindre les deux bouts, chaque mois et à répondre aux besoins de leur famille », dit Nikolas Hotte, gestionnaire de programme, prévention des maladies chroniques au BSEO.

L’insécurité alimentaire se définit comme le manque d’argent pour acheter la nourriture

Les données indiquent que dans l’Est ontarien, un ménage sur sept tombent dans cette catégorie. « L’insécurité alimentaire est un grave problème de la santé publique qui a un impact sur la santé physique, mentale et sociale », poursuit Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO.

Pour en savoir plus sur l’insécurité alimentaire, visitez la page Web « La nourriture ne suffit pas à éliminer la faim ».

Chaque année, le BSEO, ainsi que tous les bureaux de santé de l’Ontario, procède à l’établissement du coût de 67 aliments dans le but d’estimer le coût de base d’une alimentation saine pour les particuliers et les ménages. Les données recueillies au cours de l’enquête concernant le panier de provisions nutritif servent à surveiller à la fois l’abordabilité et l’accessibilité des aliments en comparant le coût d’un panier de provisions nutritif au revenu des particuliers et des ménages.

Source : Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO)