MenTALK – K homme’unique remporte le prix annuel de service en santé mentale de l’ACSM

CORNWALL | Le 21 juin, lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) Champlain Est, Ivan Labelle, agent de santé communautaire au Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE), et Stephen Douris, fondateurs du groupe de soutien pour hommes MenTALK – K homme’unique, ont reçu le prix distinction Earl Eaton. Ce prix leur a été remis en reconnaissance de leur engagement et leur contribution significative au mouvement pour la santé mentale des hommes dans notre communauté.

En voulant aider les hommes à ne plus souffrir en silence, M. Labelle et M. Douris ont rencontré un grand défi. En effet, même si les hommes et les femmes sont touchés de façon égale par les enjeux de santé mentale, les hommes sont moins enclins à aller chercher l’aide dont ils ont besoin. De plus, lorsqu’un homme se décide à aller chercher de l’aide, il peut avoir de la difficulté à trouver le type de thérapie qui lui convient. Habituellement, les hommes préfèrent les rencontres de groupes informelles orientées vers l’action plutôt que les sessions de thérapie individuelle. Malheureusement, ce genre de service n’est pas toujours disponible, surtout dans les petites communautés.

Les fondateurs du groupe ont découvert que, lorsqu’on leur offre un espace et un environnement propice, les hommes sont plus ouverts à parler de leur santé mentale. Le groupe a commencé avec seulement quelques membres, et maintenant, il en compte plus de 50. MenTALK – K homme’unique change la vie des hommes, une personne à la fois. Le groupe aimerait également s’installer dans d’autres communautés, puisque les besoins pour ce type de service continuent de grandir.

Luttons ensemble contre les préjugés à propos de la santé mentale

Pourquoi les hommes ont-ils moins tendance à aller chercher de l’aide lorsqu’ils font face à des problématiques entourant la santé mentale? Les experts soulignent que la pression sociale représente un facteur important. Les hommes canadiens sont environ trois fois plus susceptibles que les femmes de développer une dépendance quelconque, que ce soit à l’alcool, au cannabis ou aux opioïdes. De plus, les hommes représentent 75 % des cas de suicide au pays.

Les hommes ne sont pas les seuls à souffrir de la stigmatisation rattachée à la santé mentale; mais ils peuvent être réticents à discuter de leurs problèmes ou à demander de l’aide en raison de leur conditionnement. En tant que société, nous pouvons lutter ensemble contre les préjugés à propos de la santé mentale et encourager les gens à discuter ouvertement de leurs problèmes. Plus nous sommes à l’aise d’en parler, meilleure sera notre société.

Pour plus d’information sur le groupe MenTALK – K homme’unique, communiquez avec Ivan Labelle au 613 937-3132, poste 232.

Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) Champlain Est (source) :
https://www.cmha-east.on.ca/

Sur la photo : Stephen Douris et Ivan Labelle

Sur la photo : Angele D’Alessio (ACSM), Stephen Douris, Ivan Labelle, Joanne Ledoux-Moshonas (ACSM) et Angela Warren (ACSM)