Action contre l’abus – Un prix d’excellence remporté par l’un de nos employés

Cornwall, 29 juin 2022 – La semaine dernière, lors de l’assemblée générale annuelle du Réseau d’action communautaire contre l’abus (RACCA-CANAA), notre collègue Ivan Labelle, agent de santé communautaire au Centre de santé communautaire de l’Estrie à Cornwall, a reçu le prix « Award of Excellence ».

The CANAA Award of Excellence

Depuis plusieurs années, Ivan contribue à la lutte contre la violence entre partenaires, combat les stéréotypes liés au genre et travaille avec acharnement pour améliorer la qualité de vie des victimes de relations abusives. Ivan s’implique sans relâche dans la région de SDG et Akwesasne afin de sensibiliser la population et d’offrir des groupes de soutien pour hommes. Il tend la main aux personnes vulnérables de notre communauté afin qu’elles se responsabilisent et ne se sentent plus seules.

Félicitations, Ivan! Et merci pour tout ce que tu fais 👏

Cornwall, 22 juin 2022 – La pandémie a encore été cette année au cœur du quotidien du Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) et c’est dans cet esprit que nous vous invitons à consulter notre rapport annuel 2021-2022 en ligne. Grâce au dévouement, à la résilience et à l’engagement de son personnel, le CSCE a su relever avec brio les nombreux défis en assurant le maintien d’excellents services et en soutenant ses partenaires du système de santé local.

Une assemblée annuelle en mode virtuel

Le CSCE a tenu le mardi 21 juin 2022 sa trente-deuxième assemblée annuelle en format virtuel. Madame Shirley Racine, présidente du conseil d’administration, et Monsieur Marc Bisson, directeur général du CSCE, ont animé la rencontre. Ils ont entre autres présenté les grandes lignes du nouveau plan stratégique 2022-2027 du CSCE, le rapport du comité de mise en nomination des postes à pourvoir au sein du conseil d’administration et le rapport financier 2021-2022. Ils ont également reconnu le travail des membres sortants du conseil d’administration et du personnel œuvrant au CSCE depuis un certain nombre d’années.

Voici des faits saillants qui illustrent quelques réalisations du CSCE en 2021-2022 : 

  • Lutte contre la pandémie de COVID-19 (cliniques de vaccination, centre de dépistage, etc.)
  • Contribution au développement des équipes Santé Ontario (ÉSO) locales
  • Le Relais santé : un nouveau programme pour la clientèle vulnérable
  • Gérer la demande croissante en santé mentale
  • S’activer grâce au CSCE
  • Programme d’éducation sur le diabète
  • Vieillir chez soi : la force de l’intervention en groupe
  • Coup d’œil sur la clinique de mémoire du CSCE
  • etc.

Pour consulter le rapport annuel 2021-2022 du CSCE dans son ensemble, cliquez ici.


Vivre sa santé en français

En deuxième partie de la rencontre, notre invitée, Madame Jacinthe Desaulniers, présidente-directrice générale du Réseau des services de santé en français de l’Est de l’Ontario (RSSFEO), a fait une présentation ayant pour thème « Vivre sa santé en français ». Durant sa présentation, Madame Desaulniers a d’abord dressé un état des lieux, puis a parlé de l’impact de la transformation du système de la santé sur les francophones.


Excellence, compassion, intégrité, collaboration, mobilisation et responsabilisation

Le Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) est la plaque tournante des services de santé en français de l’est de l’Ontario. Il connaît et comprend les besoins des populations francophones et vulnérables des collectivités des comtés de Stormont, Dundas, Glengarry, Prescott et Russell. Il offre la plus haute qualité de services de santé primaires et communautaires, travaille en partenariat pour améliorer l’accès au continuum de services et agit en tant que navigateur et coordonnateur de ceux-ci auprès de la population.  

Le gouvernement de l’Ontario mettra fin à la plupart des exigences provinciales en matière du port du masque à compter du 11 juin 2022. Toutefois, il précise que les établissements de soins de santé comme le CSCE peuvent mettre en œuvre leurs propres politiques de port du masque.

Par conséquent, nous vous informons que le port du masque sera toujours obligatoire dans nos six emplacements à compter du 11 juin 2022, et ce, autant pour les clients, visiteurs et employés. 

Rappelez-vous que nous appliquons des consignes de prévention plus restrictives parce que nous offrons des soins à des clients vulnérables. Merci d’être courtois envers notre personnel et de respecter cette mesure lors de votre prochaine visite.

Cette décision a été prise en consultation avec le chef d’équipe des soins médicaux du CSCE ainsi qu’avec plusieurs autres centres de santé communautaire (CSC) de l’Ontario, qui maintiendront également le port du masque dans bon nombre de leurs établissements.

Plus d’information :
Gouvernement de l’Ontario – Levée de la plupart des exigences en matière de port du masque le 11 juin
Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) – Masques (couvre-visages)

Chaque année, le mois de juin est l’occasion de célébrer la communauté LGBTQ2S+ et de promouvoir les progrès continus et l’égalité.

Chaque personne a le droit de se sentir respectée et acceptée. Chaque personne a le droit d’être fidèle à elle-même.

Continuons d’encourager la diversité et l’inclusivité pour rendre le monde meilleur pour tous et toutes!

Chaque personne compte.

Bon Mois de la Fierté!

Cornwall, 24 mai 2022 – En tant qu’organisations de santé communautaire de première ligne, nous avons pu constater ce que notre collectivité a encaissé au cours de la pandémie ainsi que les ressources requises pour traverser une crise. Nous faisons entendre nos voix pour les personnes marginalisées ici dans l’Est ontarien, car il est impératif que nos leaders et les politiques qu’ils soutiennent incluent en tête de liste la santé communautaire. Voici nos principes directeurs :

Les soins de santé communautaire sont importants.

L’Ontario doit appuyer les organisations de soins de santé communautaire afin de leur permettre d’aider leur communauté. Les organisations de soins de santé communautaire de notre grande région ont besoin de leaders qui vont s’attaquer à la crise des ressources humaines dans le secteur de la santé, notamment en abrogeant le projet de loi 124, qui limite les hausses salariales des travailleuses et travailleurs de la santé, et en faisant des investissements permettant de couvrir l’augmentation rapide des coûts de fonctionnement et les besoins accrus. Nous avons aussi besoin de leaders qui ont la volonté d’améliorer l’accessibilité aux soins de santé primaires dispensés en équipe. Nous savons que les personnes ont des besoins particuliers en matière de soins primaires et de santé mentale, et qu’elles ont besoin de services qui tiennent compte de leur réalité culturelle et linguistique. Dans notre région, il n’y a pas d’accès équitable à ces services. L’Ontario doit prendre des mesures maintenant pour combler ces lacunes.

L’équité en santé est importante.

L’Ontario doit contribuer aux initiatives innovatrices et transformationnelles mises en place dans les communautés de la province en vue d’améliorer les expériences et résultats en matière de soins de santé des populations marginalisées. Pour ce faire, il faut investir dans des organisations et des initiatives communautaires qui luttent contre le racisme envers les Noirs. Il faut trouver des moyens de mettre la santé des Autochtones entre les mains des Autochtones par des changements systémiques qui appuient les organisations dirigées par des Autochtones ainsi que par des formations sur la sécurité culturelle afin que tous les espaces soient plus sécuritaires pour eux. Il faut favoriser la santé des francophones en mettant en œuvre des mesures pour que la langue officielle de préférence soit inscrite sur la carte d’assurance-santé le plus tôt possible. Il faut s’appuyer sur les innovations pour élargir et améliorer les soins de santé pour les personnes 2SLGBTQ+, y compris l’accès à des soins de santé primaires adaptés aux personnes transgenres. Il faut assurer un meilleur accès et des services équitables pour nos communautés rurales. Il faut également recueillir des données sociodémographiques et fondées sur la race dans les soins de santé afin de dresser un portrait clair de la santé de toutes les populations et de cerner les disparités et s’y attaquer.

L’équité numérique est importante.

L’Ontario doit mettre en priorité un accès équitable et permanent à la santé numérique et aux services de santé virtuels en accordant du financement aux organisations de santé communautaire pour le déploiement de programmes visant à assurer l’équité numérique. Peu importe que les personnes habitent en milieu urbain, en banlieue ou en milieu rural, les innovations en santé numérique ont le potentiel d’améliorer la vie et la santé des personnes isolées et marginalisées de notre région et de rendre notre système de santé plus durable si elles sont mises en œuvre selon les principes de l’équité numérique. Nos leaders doivent faire la promotion de politiques qui sont le moteur d’une révolution technologique dans les soins de santé, et comprendre que cette importante transformation doit être bénéfique pour tous.

Nos organisations communautaires travaillent chaque jour à améliorer le bien-être et la santé des personnes ayant des difficultés d’accès à des soins de santé primaires, à des services de santé mentale et à différents programmes et services adaptés à leurs besoins culturels et linguistiques. Ce travail est rendu possible grâce au soutien accordé au secteur de la santé communautaire en Ontario. Nous déployons ces efforts tout en continuant d’offrir les services de soins de santé primaires exhaustifs auxquels vous vous attendez de nous et en nous assurant que personne n’est laissé pour compte dans notre région.

La pandémie nous a enseigné de nombreuses leçons. L’une d’elles est qu’il y a des liens étroits entre la santé et la santé publique. Pour assurer la prospérité de notre région et de l’Ontario au cours des prochaines décennies, nous devons investir maintenant dans la santé communautaire. C’est un investissement dans l’avenir pour nous tous.


Marc Bisson
Directeur général
Erin Killoran
Directrice générale
Penelope Smith
Directrice générale

 

Le Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) de Limoges est un centre d’évaluation clinique de la COVID-19 désigné pour évaluer la clientèle orpheline (sans médecin de famille ou infirmière praticienne) susceptible d’être admissible au traitement antiviral contre la COVID-19.

Qui est admissible?

La plupart des gens peuvent simplement s’isoler lorsqu’ils présentent des symptômes de la COVID-19.

Les services d’évaluation clinique du CSCE sont limités aux clients orphelins (sans médecin de famille ou infirmière praticienne) à certaines heures, sur rendez-vous seulement. Vous devez apporter une liste de vos médicaments et de toute condition médicale importante.

La priorité pour le traitement antiviral est donnée aux personnes qui courent le risque le plus élevé de contracter une maladie sévère :

  • les personnes immunodéprimées âgées de 18 ans et plus, quel que soit leur statut vaccinal
  • les individus âgés de 60 ans et plus non vaccinés
  • les membres des Premières Nations, les Inuits et les Métis âgés de 50 ans et plus non vaccinés
  • les personnes non vaccinées âgées de 50 ans et plus présentant un ou plusieurs facteurs de risque (ex. : hypertension, problèmes pulmonaires chroniques, problèmes chroniques de foie ou problèmes chroniques des reins)

Vous devez également avoir un résultat positif à un test de COVID-19 pour recevoir le traitement. Le traitement antiviral doit commencer dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes pour être efficace.

Téléphonez au 613 557-2210 (Limoges) pour prendre rendez-vous.

Compte tenu de l’offre limitée d’antiviraux, l’accès au traitement ne sera pas garanti à tous les patients qui répondent aux critères d’admissibilité cliniques. Veuillez noter que nous ne disposons pas de traitements antiviraux sur place.

Plus d’information


Si vous présentez un ou plusieurs des symptômes modérés à graves suivants, vous devez immédiatement appeler le 911 ou vous rendre à l’urgence :

  • difficultés respiratoires graves (lutte pour chaque respiration, ne peut parler qu’en mots isolés)
  • douleur thoracique sévère (sensation constante d’oppression ou d’écrasement)
  • confusion ou incertitude quant à l’endroit où vous vous trouvez
  • perte de conscience

Vaccination contre la COVID-19

Les antiviraux ne remplacent pas la vaccination. Le traitement antiviral est destiné aux personnes qui courent un risque plus élevé de contracter une maladie sévère et d’être hospitalisées.

Nous vous encourageons fortement à vous faire vacciner contre la COVID-19 le plus rapidement possible afin de vous protéger, de protéger vos proches et de protéger nos collectivités contre la COVID-19.

Découvrez où vous pouvez vous faire vacciner et prenez rendez-vous dès aujourd’hui.

 

Cet avis est pour informer les membres du Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE) qu’il est temps de procéder au renouvellement de leur adhésion. Vous avez jusqu’au 12 mai 2022 à 16 h pour renouveler votre adhésion comme membre.

Il est de votre responsabilité d’aviser de votre renouvellement le secrétaire du CSCE, Monsieur Marc Bisson. Aucuns frais de cotisation ne sont exigés pour être membre du CSCE. Vous pouvez procéder à votre renouvellement en suivant les directives ci-dessous.

Par ailleurs, si vous souhaitez briguer un poste au sein du conseil d’administration du CSCE, nous vous prions de consulter le document Avis de participation – Conseil d’administration (2022).

Pour plus d’information ou pour toute question, vous pouvez communiquer avec Monsieur Marc Bisson, directeur général, à [email protected] ou au 613 937-3132, poste 231.

Merci de votre compréhension.


Pour renouveler votre statut de membre du CSCE*, veuillez s.v.p. :

* Il est important de procéder au renouvellement de son statut de membre du CSCE, puisqu’une personne a seulement droit de vote à l’AGA si elle est membre depuis trente (30) jours à la date de l’assemblée.


Questions fréquemment posées :

Q : Comment puis-je savoir si je suis un membre du CSCE?

R : Le secrétaire de la corporation du CSCE possède une liste à jour des membres. Si vous avez participé aux dernières assemblées générales annuelles du CSCE et y avez eu droit de vote, vous êtes probablement sur la liste des membres du CSCE. En envoyant votre demande de renouvellement, le secrétaire pourra confirmer avec vous si vous êtes bien inscrit sur cette liste ou non.

Q : Je suis un client du CSCE, pourquoi devrais-je renouveler mon adhésion de membre?

R : Être un client (patient) du CSCE, c’est-à-dire recevoir des soins et services dans un des sites du CSCE, ne signifie pas être membre du CSCE. Il n’est pas nécessaire d’être membre pour être client et obtenir des soins et services au CSCE. Le statut de membre confère le droit de siéger au sein du conseil d’administration et de voter aux assemblées générales annuelles du CSCE.

NOUVEAU! Des services en santé mentale et dépendance pour les jeunes de 12 à 25 ans sont maintenant offerts au CSCE d’Alexandria grâce à un partenariat avec le Carrefour bien-être pour les jeunes de Cornwall & SDG. Consultez l’affiche ci-dessous ou appelez au 613 577-7216 pour plus d’information.

14 février 2022 | Le Centre de santé communautaire de l’Estrie (CSCE), en partenariat avec le Seaway Valley Community Health Centre, est heureux d’annoncer l’arrivée du Relais-santé (Bridging Care en anglais). Le Relais-santé est un nouveau programme axé principalement sur le soutien aux populations mal desservies. Son objectif est de collaborer avec les professionnels de la santé afin d’accompagner la clientèle vulnérable et marginalisée dans sa navigation et transition dans le système des soins de santé.

L’équipe du Relais-santé

Un modèle de soins partagés est à la base de ce programme. Des infirmières autorisées et des agents de santé communautaire sont disponibles pour travailler en collaboration avec les clients, les fournisseurs de soins de santé primaires, les ressources communautaires et d’autres professionnels de la santé.

L’équipe du Relais-santé travaillera de concert pour fournir aux personnes référées des services et des conseils leur permettant de naviguer dans le système de soins de santé et de services sociaux, et ce, en faisant les références appropriées pour répondre à leurs besoins.

Qui peut être référé au Relais-santé?

Nos clients potentiels seront priorisés avec une admission centralisée. Les références peuvent être faites par des professionnels de la santé, des partenaires communautaires, des membres de la famille ou par la personne elle-même (autoréférence).

Les personnes isolées, vivant dans la pauvreté, vivant avec une maladie chronique ou les personnes issues de diverses cultures faisant face à des obstacles pour accéder aux services de soins de santé sont des exemples de groupes qui peuvent bénéficier du programme Relais-santé, sans limitation au niveau de l’âge ou de la condition de santé. Ainsi, le Relais-santé diffère des soins intégrés régionaux (anciennement « maillons santé »), qui quant à eux sont réservés aux personnes présentant au moins quatre comorbidités.

Les services du Relais-santé sont offerts dans la zone couverte par l’Équipe Santé Ontario (ESO) du Haut-Canada, de Cornwall et la région.

L’éligibilité est basée sur les critères suivants, mais ne s’y limite pas :

  • Client sans médecin de famille ou infirmière praticienne
  • Multiples problèmes de santé
  • Perte, deuil récent
  • Client demeurant seul, isolé
  • Client sans réseau de soutien
  • Risque d’expulsion du logement
  • Déclin cognitif et/ou de santé
  • Visites récentes aux urgences et/ou hospitalisation
  • Chute récente (au cours des 3 derniers mois)
  • Population mal desservie
  • Revenu insuffisant pour accéder aux services ou au soutien requis

Si vous avez des questions par rapport à ce nouveau programme, n’hésitez pas à communiquer avec nous. 

L’équipe Santé Ontario (ESO) du Haut-Canada, Cornwall et la région est à la recherche de patients, de clients, de résidents et de fournisseurs de soins de Stormont, Dundas, Glengarry, de Cornwall, du Sud-Est rural d’Ottawa, du canton de Russell ainsi que d’Akwesasne pour qu’ils se joignent à un groupe d’experts visant à améliorer la qualité et l’expérience des soins de santé dans l’Est de l’Ontario.

La création d’un système de soins de santé centré sur les gens vous passionne-t-elle?
Avez-vous de l’expérience en gestion des maladies chroniques, soit les vôtres ou celles d’une ou d’un proche?

Si cela vous semble intéressant, veuillez communiquer avec nous aux coordonnées suivantes :
[email protected]
613 361-6363, poste 8764

Aller au contenu principal